Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Chronique : derniers articles publiés.

Malgré les sanctions, la Chine et l’Inde augmentent leurs achats de pétrole russe

Nécessité fait loi. Et les sanctions américaines contre Moscou pèsent peu dans la balance des avantages - risques.
Selon les dernières données collectées par Reuters, alors que les prix ont d’abord baissé en raison des interdictions d’importation respectées par la plupart des pays occidentaux, la Chine et l’Inde ont augmenté leurs achats de pétrole russe. La tendance crée une échappatoire qui permet à Moscou de sécuriser ses revenus d’exportation.
En même temps, la pénurie crée une urgence commerciale. Après la première tendance à la baisse des prix due à l’assèchement du marché occidental, avec le marché asiatique, émerge une autre réalité qui, cette fois, tire les prix vers le haut.
Selon informations du (...)

En Europe Centrale et Orientale, pour la Chine, le vent a tourné

Récemment, deux diplomates de haut rang du Waijiaobu ont fait le tour des capitales du Centre et de l’Est européen à un rythme accéléré. La première, Huo Yuzhen, représentante spéciale pour la région a commencé son périple du 18 au 30 avril en République tchèque, avant de se rendre en Slovaquie, en Hongrie, en Croatie et en Slovénie.
Du 1er au 4 mai, évitant la Lituanie récemment en froid avec Pékin pour cause de relations avec Taïwan (lire notre article La Lituanie sous le feu de la vindicte chinoise à propos de Taïwan), elle était en Estonie et en Lettonie. Enfin, du 5 au 7 mai, elle terminait ses visites en Pologne.
Pendant ce temps, au sud, du 12 au 19 avril, Ma Keqing, ancienne ambassadeur en Finlande (...)

Chine – France. Les non-dits de la coopération franco-chinoise en pays tiers

Depuis la mi-février Pékin et Paris jouent à cache-cache à propos d’un accord de coopération pour développer conjointement des projets dans des pays tiers, dans le cadre des « Nouvelles Routes de la soie ». La dernière déclaration commune sur ce sujet date de la visite en France de Li Keqiang en juin 2015.
Elle couvrait déjà un vase champ d’application dont Mahieu Duchatel, Directeur des programmes Asie de l’Institut Montaigne avait détaillé l’ampleur. Visant en priorité « les énergies renouvelables et tous les projets contribuant à la lutte contre le changement climatique », elle touchait aussi plus classiquement « à l’agriculture, à la sécurité alimentaire, aux infrastructures et à l’énergie ».
Les (...)

Réforme électorale. La mise aux normes politique de Hong Kong se poursuit sans faiblir

Le 13 novembre dernier, le journal « The Economist » très lu dans la R.A.S de Hong Kong rendait compte que le visa d’un de ses correspondants ayant milité pour la liberté de la presse et de l’information, n’avait pas été renouvelé.
L’événement n’est que la suite de la longue reprise en main de Hong Kong, où, depuis les émeutes de 2019, Pékin craint plus que tout une dérive indépendantiste à la faveur du schéma « un pays deux systèmes ».
Le 1er juillet 2017, Xi Jinping en visite à Hong Kong avait clairement anticipé la menace qui se précisa deux années plus tard. Ayant conscience du risque nouveau posé par la mouvance séparatiste, il avait prévenu que « le principe un pays deux systèmes rencontrait des problèmes (...)

L’épineuse question des combustibles nucléaires usés de Taiwan, à la lumière du récent referendum. Une opportunité française à saisir

Quatre referendums d’initiative citoyenne ont eu lieu à Taiwan, le 18 décembre 2021. L’un d’entre eux concernait la mise en service des réacteurs nucléaires 7 & 8, construits en bord de mer, à KungLiao, dans l’agglomération de New-Taipei-City, l’ancien Taipei County (qui encercle la municipalité proprement-dite de Taipei).
Ces deux réacteurs ABWR (deux fois 1,350 MWe), les n°7 & 8 dans la séquence des réacteurs électro-nucléaires de Taiwan, n’ont jamais été mis en service à cause d’un blocage politique. Un investissement d’une dizaine de milliards d’US$ est donc en totale déshérence.
Leur nécrologie n’est pas sans intérêt pour comprendre enjeux et débats. En 1986, année de Tchernobyl, le Président (...)