Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Editorial : derniers articles publiés.

Mer de Chine méridionale. Le fait accompli se pare de juridisme

Le 1er septembre dernier est entré en vigueur la dernière version amandée 修订 de la Loi sur la sécurité maritime - 新修订的海上交通安全法 – qui comporte 122 articles rassemblés en dix chapitres. (voir le texte complet en anglais, pdf).
L’essentiel qui est aussi la partie la plus controversée, exige que, quand ils pénètrent dans les eaux territoriales chinoises, cinq types de vaisseaux déclinent leur identité et indicatif, la nature de leur chargement, leur précédente et prochaine escale, et leur destination finale.
Il s’agit des sous-marins, des navires à propulsion nucléaire ou transportant des matières radioactives, des pétroliers, des méthaniers transportant du gaz liquéfié, des matières chimiques ou toxiques, ainsi que (...)

En Afghanistan, Pékin face à la surenchère terroriste

Le 26 août, un mois après l’accueil à Tianjin par le ministre des Affaires étrangères chinois Wang Yi d’une délégation de Taliban conduite par Mullah Abdul Ghani Barada, un double attentat suicide perpétré à l’aéroport de Kaboul tuait treize militaires américains au milieu de 150 autres victimes afghanes et deux militaires britanniques et au moins 200 blessés.
Alors que le Président Biden fortement critiqué pour la précipitation désordonnée dans laquelle s’est effectué le retrait américain mettait en garde contre de possibles nouvelles attaques, le 27 août, Zhao Lijian, le porte-parole du MAE faisait part de la sidération chinoise et promettait de coopérer avec la communauté internationale pour, dit-il, « (...)

La diplomatie du chantage. Quand le rapport de forces subjugue le droit

QC avait déjà souligné à quel point l’arrestation, le 1er décembre 2018 à Vancouver de Meng Wanzhou, fille de Ren Zhengfei, le créateur de Huawei, un des symboles emblématiques de la réussite technologique de la Chine moderne, exprimait un concentré de la rivalité systémique entre Pékin et Washington. https://www.questionchine.net/meng-wanzhou-symbole-de-la-rivalite-globale-avec-washington Meng avait été interceptée à l’aéroport international de Vancouver par la police canadienne en vertu d’un mandat américain qui réclame toujours son extradition. Elle est accusée par la justice américaine d’avoir induit la banque HSBC en erreur sur les relations commerciales de Huawei en Iran par le biais de sa filiale (...)

« Adoucir l’image internationale de la Chine ». Les intellectuels à la manœuvre

Suivant les directives de Xi Jinping au Bureau Politique du 31 mai qui enjoignaient aux intellectuels et aux experts de prendre la plume pour, avait-il dit, donner de la Chine une image plus aimable “可信, 可爱, 可敬”的形象, plusieurs grandes figures du monde académique ont déjà répondu à l’appel.
L’un des premiers à le faire dans la prestigieuse revue Foreign Affairs, créée en 1922, où l’on trouve des signatures de tous bords depuis F. Fukuyama à D. Rumsfeld en passant par Samuel Huntington, Z. Brzezinski et Joseph Nye, fut Wang Jisi, expert des États-Unis et doyen de l’Institut des Relations internationales à l’Université de Pékin. Lire : « Un complot contre la Chine ? Comment Pékin voit le nouveau consensus de (...)

Le défi de la sécurité des Chinois au Pakistan

Le 14 juillet dernier, l’explosion au Pakistan d’un bus dans la province de Khyber Pakhtunkhwa, capitale Peshawar, bordant l’Afghanistan au nord-ouest du pays, a tué 13 personnes. Parmi elles, 9 Chinois, au milieu d’une trentaine d’autres présents dans le bus.
Les victimes étaient des ingénieurs et des agents techniques travaillant à la construction du barrage de Dasu à 240 km au nord-est de Peshawar, un des grands ouvrages d’art des projets d’infrastructure des « Nouvelles routes de la soie » du « Corridor Pakistanais ».
Les pertes comptent parmi les plus sévères jamais enregistrées par la coopération chinoise à l’étranger. Dans la région, les Chinois avaient déjà été directement visés. En novembre (...)