Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Société

Le projet de corriger la forte proportion de femmes dans l’enseignement objet de controverses

Effervescence des réseaux sociaux.

Les féministes ici en photo sont très actives sur les réseaux sociaux. Elles affirment leur solidarité 我们 一起 向 历 « Women Yi Qi Xiang Li – Avançons ensemble ».


*

Certaines réactions furent désabusées. Une jeune femme écrivait notamment « De toutes façons si mes résultats au test étaient supérieurs à ceux des hommes, je préfèrerais encore choisir une profession où on gagne de l’argent 我也不想当老师,我想去赚点钱 - ».

Régissant, un homme répliquait par un commentaire à la fois sexiste et ironique : « Le déséquilibre signifie que les hommes sont plus capables. Dans le génie civil, pourquoi y a-t-il tant d’hommes ? Personne n’a dit que le secteur n’était pas disposé à recruter des femmes. 那土木行业, 为啥男的多, 没人说, 还不愿意招女.

Un autre concède le déséquilibre mais regrette le côté mécanique et réflexe de la réaction. Si chez les enseignants, les femmes sont plus nombreuses il est en effet nécessaire de rééquilibrer. Mais faut-il pour autant le faire de manière automatique (当快宝.) ?

(Note de la rédaction : « Kuaibao 快宝 » désigne une application de Tencent « Tian Tian Kuai Bao 天天快报 » diffusant des informations par un système numérisé automatique, que la commission de contrôle d’Internet vient d’ailleurs de mettre en garde contre la diffusion de « nouvelles vulgaires. »

D’autres relativisent : « Aujourd’hui, l’économie est en mauvais état, les licenciements et les réductions de salaire sont importantes et de nombreuses personnes sont au chômage. Beaucoup envient la stabilité des revenus des enseignants et des médecins. » (…)

« N’écoutez pas ceux qui disent que les hommes touchent de gros salaires dans l’industrie et n’y vont que pour cette raison. En moyenne, leurs revenus sont bien inférieurs. Enseignant, c’est un gâteau à saisir. 别听人说收入高的行业男的才去卷, 平均下来, 收入待遇地位远不如老师, 这下是抢蛋糕. »

Certains, se référant au passé soulignent le changement. « J’ai l’impression qu’il y avait beaucoup d’enseignants masculins à l’époque de mon père. 感觉以前我爸爸那个年代 学校男老师同事还挺多. Aujourd’hui, les professeurs n’ont qu’un salaire moyen 平均工资. Dans la société d’aujourd’hui, sauf par tradition familiale, les hommes ne choisissent plus cette voie. 很少会去当老师. »

Les parents s’en sont mêlés. Outragés par ce qu’ils considèrent comme une « discrimination positive » inversée, ils s’inquiètent du niveau des hommes recrutés par ce système « Savez-vous qu’un enseignant incompétent peut ruiner la vie de nombreux élèves ? ». Tandis que sur Weibo, une féministe se demandait « quelle discipline nécessiterait d’avoir un pénis 阴茎 pour l’enseigner. »

Une tendance lourde.

Depuis 2010, les nombre de femmes dans le système éducatif chinois a augmenté.


*

Les études sociologiques chinoises reprises par le ministère de l’éducation confirment que, par le passé, la profession d’enseignant était prisée par les hommes. Mais depuis la prévalence du marché, les proportions hommes – femmes ont changé. Depuis 2010, la bascule s’est accélérée au point que dans les écoles maternelles les femmes occupent 97% des postes.

La disparité est prononcée dans les zones rurales. Selon Yang Juanjuan, secrétaire d’un comité de village dans une comté du Hunan seulement 14% des enseignants sont des hommes.

Plus largement, il existe en Chine un consensus parmi les éducateurs et les parents sur le fait que le manque d’enseignants masculins a un impact négatif sur le développement des élèves. Cela est particulièrement vrai pour les écoles élémentaires, car, disent les éducateurs, cette période joue un rôle crucial dans la formation du caractère d’un enfant.

L’idée générale de ce courant de pensée est que si les étudiants ne sont pas suffisamment exposés aux « marqueurs de la masculinité » que sont la « fermeté » de caractère et la « bravoure », les étudiants mâles auraient tendance à se « féminiser » eux-mêmes.

Sans compter que les politiques intempestives de rattrapage des déséquilibres par des discriminations injustes en faveur des hommes contribuent, on l’a vu, à abaisser le niveau des enseignants et à frustrer les candidates féminines. Actuellement les exemples ne sont pas rares de femmes largement plus qualifiées écartées au profit d’hommes médiocres.

Au-dessus de ces malaises plane la raison la plus évidente des déséquilibres hommes-femmes. Contrairement aux idées reçues les salaires à 1000 à 1500 $ par mois ne sont pas trop faibles puisqu’ils sont équivalents aux salaires moyens du privé.

A la recherche d’un statut d’influence. 势力

Au pays de Confucius les enseignants chinois sont peut-être avant tout en quête d’un statut.


*

En revanche, dans une Chine suradministrée dominée par une oligarchie politique toute puissante et où foisonnent les opportunités commerciales, la profession d’enseignant dont la rémunération stagne ou augmente peu tout au long de la carrière offre un statut social insuffisant pour les hommes.

Le contexte est que tous les parents espèrent que leurs enfants mâles seront soit très hauts-fonctionnaires, soit cadres dans une entreprise privée dont les revenus peuvent augmenter notablement au fil d’une vie professionnelle. Dans ce contexte, la réforme qui redonnerait une aura de statut et d’influence aux enseignants masculins chinois reste à faire.

Aussi longtemps qu’elle restera dans les limbes, toutes les tentatives de rééquilibrer le ratio hommes-femmes du corps enseignant se soldera par un abaissement du niveau des professeurs et la frustration des femmes écartés pour des concurrents hommes moins qualifiés qu’elles.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Les tensions psychologiques et sociales de l’extrême rigueur épidémique

Désordres bancaires, crise immobilière sur fond de corruption. Avis de coup de tabac socio-économique

Tensions sur l’emploi des jeunes diplômés

A huit mois du 20e Congrès, douleurs et ajustements de la « stratégie-forteresse » de « zéro-covid »

Explosion épidémique à Hong Kong