Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Société

Le projet de corriger la forte proportion de femmes dans l’enseignement objet de controverses

A l’heure de la fête des bateaux dragon cette enseignante chinoise est une des professeurs du système éducatif chinois où les femmes sont en majorité.


*

Le 31 mai dernier, Chu Chaohui 储朝晖, chercheur à « l’Institut national des sciences de l’éducation 中国 教育 科学 研究院 », jetait un pavé dans la mare des débats féministes en pointant du doigt dans le journal « Guangming » [1] « le déséquilibre important » au profit des femmes dans le corps enseignant des écoles élémentaires et des lycées. « 中小学男女教师比例失衡. » Il souligne que « ces dernières années le problème s’est aggravé 近年来,这一问题愈加凸显 ».

La proportion des enseignantes dans les lycées, les collèges et les écoles primaires du pays est respectivement de 54,37%, 57,8% et 70,02%. Dans les écoles maternelles, elle atteint 98%. Comparée à il y a vingt ans, dit Chu, le nombre d’enseignants de sexe masculin dans toutes les classes a diminué de près de 20% et ces dernières années, la tendance au déséquilibre s’est accélérée.

Dans son article il recommande que le gouvernement prenne des mesures pour corriger le déséquilibre et s’applique à considèrer la question du genre des enseignants et de leur formation 教师培养 de « manière globale 须综合平衡考虑性别 »

Alors que la discrimination des femmes continue à marquer certaines professions et notamment celles de la sphère politique où elles sont très peu représentées à la tête de l’appareil (une seule dans le total des 32 postes des secrétaires provinciaux et une seule au Bureau Politique) (lire : Le Parti, point de situation et perspectives. La « sécurité nationale », assurance à large scope pour la pérennité du Parti-État), en revanche le fait qu’elles soient très présentes, souvent sur-représentées à certains niveaux du système éducatif inquiète Chu.

Pour lui, le déséquilibre au profit des femmes affecte la façon dont les adolescents forment leur identité de genre et développent leur caractère. Il ajoute que le problème ne concerne pas seulement les individus, mais qu’il a une portée nationale dont l’importance devrait faire consensus.

Dans ces conditions, dit-il, il serait « raisonnable et nécessaire 合理和必要的 » qu’à travers le pays, les écoles adoptent à l’échelon national une politique d’ajustement du ratio hommes-femmes lors de l’embauche des enseignants -全国学校在聘用教师时采取调整性别比例的政策 - ».

Chu suggère aussi que les autorités mettent en œuvre une combinaison de stratégies pour corriger la tendance : 1) Fixer des quotas minimums d’embauche de professeurs masculins ; 2) Encourager les collèges d’enseignants à admettre plus d’étudiants mâles ; et 3) Augmenter les salaires des enseignants pour rendre la profession plus attrayante pour les hommes.

Une discrimination de rattrapage au profit des hommes.

La photo montre un groupe d’enseignants chinois envoyé en expérience d’enseignement en Grande Bretagne en 2015. La proportion de cinq femmes pour un homme était symptomatique du ratio hommes-femmes dans le système éducatif chinois.


*

L’article de Chu a en réalité été suscité par une controverse publique échauffée sur les réseaux sociaux, quand les internautes ont noté qu’un établissement de Xiamen (Fujian), avait appliqué une politique des quotas en faveur des hommes.

Sur les 12 candidats – six hommes et six femmes - à un poste d’enseignant dans la ville, les hommes avaient été classés séparément et l’un d’entre eux qui n’avait obtenu qu’une note de 20 sur 100 aux tests préliminaires a été autorisé à se présenter alors que chez les femmes la barre minimum d’accès à l’examen était de 56 sur cent.

Réagissant au tollé des réseaux sociaux, la commission d’éducation de la ville a vendu la mèche. Alors qu’elle avait reçu la consigne d’équilibrer les candidatures entre les hommes et les femmes, elle n’a pas pu faire autrement que de privilégier les hommes, puisque seulement six hommes s’étaient présentés au recrutement, contre un nombre beaucoup plus important de femmes.

La franchise des responsables de la ville n’a pas calmé la controverse en ligne qui, au contraire, a gagné en intensité et en outrance. L’article de Chu, qui pourtant précisait que la sélection des candidats devait être faite sur la base de l’équité, n’a fait qu’attiser quelques rancœurs féministes et, en retour, les commentaires sexistes.

Note(s) :

[1D’abord l’expression de la ligue démocratique « 民主联盟- Minzhu lianmeng », l’un des huit partis non communistes, le « Guangming 光明 » est à partir de 1982 devenu le journal de l’élite intellectuelle du parti, passé directement sous le contrôle du Comité Central en 1984.

Auparavant, il avait joué un rôle déterminant dans la bataille politique entre Hua Guofeng et la « Bande des Quatre » dont il fut d’abord l’expression avant la mort de Mao, avant d’aider Hua à éliminer Jiang Qing et sa coterie radicale.

Après la disparition de Mao, sa ligne politique visa à mettre un terme à la révolution culturelle. Entre 1976 et 1978 le « Guangming » joua un rôle dans la consolidation du pouvoir de Deng Xiaoping et de son pragmatisme socio-économique.

Enfin, il n’est pas anodin de rappeler que, le 7 mai 1999, les journalistes du « Guangming » Xu Xinghu 许杏虎 et son épouse Zhu Ying 朱颖 furent parmi les victimes tuées par l’attaque missiles menée de nuit par la CIA directement à partir du Texas, contre l’ambassade de Chine à Belgrade durant le bombardement de la Yougoslavie par l’OTAN qui dura onze semaines du 24 mars au 10 juin 1999. Lire notre article : Xi Jinping à Belgrade. Retour vers le futur des guerres technologiques.

Notons que le débat à propos de Hua Guofeng dont le Parti loue aujourd’hui l’esprit de loyauté, n’est pas mort. Lire : De Deng Xiaoping à Hua Guofeng, l’itinéraire d’un despote.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Tensions sur l’emploi des jeunes diplômés

A huit mois du 20e Congrès, douleurs et ajustements de la « stratégie-forteresse » de « zéro-covid »

Explosion épidémique à Hong Kong

Confinement strict à Xi’an. Les responsable sanctionnés

Vaccination et stratégie du « zéro covid ». De la virologie à la propagande politique