Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Editorial

Vœux de Xi Jinping. Un affichage d’apaisement, dans un cheminement anti-occidental

Comme ce fut souvent le cas récemment, et dans la droite ligne du concept de « sécurité globale 全球安全倡议 » rendu public par l’appareil en février 2023, « privilégiant le dialogue à la confrontation, le partenariat aux alliances et l’esprit gagnant-gagnant préféré au “jeu à somme nulle” des confrontations stratégiques », le discours du nouvel an de Xi Jinping était dénué d’agressivité.

Commencé en évoquant les “nouvelles énergies” apportées par le cycle du changement « 岁回律转 » du solstice d’hiver « 冬至阳生 », clin d’œil au « Classique des mutations 易经 Yi Jing vieux de 3000 ans, manière de signifier d’emblée que les longues références cosmologiques chinoises sont bien plus anciennes que les normes temporelles occidentales du calendrier solaire grégorien datant du XVIe siècle, les vœux du Président ont pour leur plus grande partie été consacrés au rappel sur un mode résolument positif des accomplissements intérieurs.

Sur l’habituel ton lyrique de l’exercice, il a décrit la lutte 奋斗 fendou - du Parti et du peuple chinois solidaires. Pleinement confiants dans l’avenir 对未来充满信心 ils ont fait face aux difficultés de l’année écoulée 年的不易 ; après avoir triomphé de l’épidémie de Covid-19, ils ont relancé l’économie 经济持续回升向好 et consolidé 扎实 le développement qualitatif haut de gamme 高质量发展.

A l’appui, il a cité les progrès de l’énergie verte décarbonée, les grands projets d’aménagement du territoire et de redressement économique du nord-est, de la vallée du fleuve Yangzi, de la nouvelle cité pilote de Xiongan (lire : Xiong’an, le meilleur des mondes chinois) et de la Grande Baie de Zhuhai (lire : Investiture du gouverneur Lee à Hong Kong. La fin d’un cycle).

Utilisant une succession de métaphores lyriques à quatre caractères, il a prisé « l’essor : 红红火火 - le rouge et le feu » et « l’énergie irradiante : 活力四射 - feu de la force vitale dans les 4 directions - » qui, au milieu des difficultés 风雨 (le vent et la pluie -, ont permis le vigoureux essor 勃发奔涌 « de réussites spectaculaires 美丽风景 - beaux paysages - et les 沉甸甸的收获 riches récoltes - tels que les jeux asiatiques de Hangzhou (lire : Quand Xi Jinping défie l’Occident en accueillant Bachar El Assad, son ami He Lifeng éteint les contrefeux antichinois en Europe).

Sans oublier les secteurs florissants du cinéma ou de l’agriculture 粮食生产二十连丰 - Vingt années consécutives d’opulentes récoltes - et les percées technologiques innovantes 创新动力 - force de création - dans l’espace, avec les missions Shenzhou (lire : Fin de la mission Shenzhou 13) ; dans l’exploration minière des profondeurs marines par le bathyscaphe 奋斗者 – Lutteur -, la téléphonie mobile dont les marques chinoises sont prisées partout dans le monde, les véhicules électriques (lire : L’offensive des véhicules électriques chinois) et les panneaux solaires.

Citant aussi les progrès de l’aéronautique civile avec le lancement du moyen-courrier C.919, concurrent de l’Airbus A320, dont le 1er vol commercial a eu lieu de Shanghai vers Pékin le 28 mai 2023, il n’a cependant pas mentionné que le constructeur COMAC 中国 商飞 avait acheté sur étagère plusieurs équipements essentiels allant de l’avionique au train d’atterrissage, en passant par les moteurs (lire : La coopération internationale, condition du succès à venir du C 919).

Achevant la partie intérieure du discours avec le rappel de la « grande civilisation du grand pays 伟大的国度, 伟大的文明 », « fondement de [notre] confiance et de [notre] force 这是我们的自信之基, 力量之源 », Xi Jinping a poursuivi ses vœux en évoquant le sens des responsabilités de Pékin sur la scène internationale « - embrassant activement le monde 积极拥抱世界 » – et « accueillant avec succès à la fois le sommet Chine – Asie Centrale 中亚峰会 et le 3e forum de coopération internationale des nouvelles routes de la soie 第三届“一带一路”国际合作高峰论坛 ».

Une diplomatie de défiance à l’Occident.

Sans aller dans le détail de ses échanges personnels, Xi Jinping a dit avoir rencontré de nombreux anciens amis 会晤了不少老朋友 et de nouveaux partenaires 新伙伴.

L’un des points remarquables est cependant que son premier voyage officiel après le 20e congrès fut à Moscou du 20 au 22 mars 2023 où, avec Vladimir Poutine, les deux ont réaffirmé leur volonté commune de reconstruire un ordre mondial échappant à l’influence occidentale.

Le voyage faisait suite à la visite du Président Iranien Raïssi venu à Pékin du 14 au 17 février 2023. Du 21 au 24 août, Xi Jinping était à Johannesburg avec les BRICS, dont l’élargissement à l’Argentine, l’Égypte, l’Éthiopie, l’Iran, l’Arabie Saoudite et aux Émirats, consacrait les remarquables efforts diplomatiques de Pékin en Afrique, au Moyen-Orient et en Amérique Latine pour dilater l’empreinte des émergents.

Héritiers de l’ancien « Tiers Monde » et des « non-alignés », leur ralliement confortait la posture de Xi Jinping, porte-drapeau de la contestation de l’Occident et de Washington par le détour du « sud global ».

Mais quatre mois plus tard, les vœux du 1er janvier 2024 contredisaient le ton et la contestation anti-occidentale des rencontres avec Vladimir Poutine. Six semaines après le sommet de l’APEC à San Francisco, où avec Joe Biden il avait mis en scène leur volonté commune d’apaisement des tensions sino-américaines, les vœux de Xi Jinping sont restés dans le même ton.

Le but des échanges internationaux était de « partager avec ses interlocuteurs les propositions chinoises 分享中国主张 et d’approfondir le consensus mutuel 深化彼此共识, ». Ils avaient toujours, en dépit des « changements survenus dans le monde 世事变迁 », insisté sur « le développement pacifique 和平发展始终是主旋律 » et « la logique ultime 始终是硬道理 » d’une « coopération aux intérêts partagés 合作共赢 ».

Pour ne pas évoquer les tensions ou malentendus provoqués par les positions chinoises ambigües de « neutralité pro-palestinienne et prorusse », il a aussi évité de désigner précisément les conflits en Ukraine et au Moyen-Orient, se contentant d’évoquer « certaines régions du monde encore en proie à la guerre. 世界上还有一些地方处在战火硝烟之中 ».

Quant à la manière dont il a évoqué la question de Taiwan, elle tranchait radicalement avec le discours belliqueux du centième anniversaire du Parti, le 1er juillet 2021, où il avait promis à ceux qui oseraient intimider la Chine qu’ils s’écraseraient « dans un bain de sang contre le mur d’acier érigé par plus de 1,4 milliards de Chinois. 必将在14亿多中国人民用血肉铸成的钢铁长城面前碰得头破血流. » (lire La gloire du Parti et de Xi Jinping).

Le ton vindicatif du 100e anniversaire était aussi celui de la partie obligée des habituels discours à propos de Taïwan où, depuis 1949, l’appareil envisage systématiquement et sans esprit de recul un recours à la force en cas de déclaration d’indépendance de l’Île.

Inflexion notable, facteur d’aggravation des tensions, depuis 2013, la réunification étant associée à l’accomplissement du rêve chinois 中国梦 de retour de puissance 复兴 en 2049, l’usage de la force n’est plus seulement envisagé pour dissuader une dérive indépendantiste, mais comme le moyen ultime et nécessaire d’une réunification coûte que coûte.

*

Cette fois, pourtant, comme ce fut souvent le cas lors des vœux de nouvel an, de surcroît conscient qu’à quelques jours du scrutin présidentiel dans l’Île, les menaces directes renfonceraient le parti de la rupture, Xi Jinping n’a évoqué aucune action militaire.

Au contraire, la réunification n’a été mentionnée qu’après les souhaits exprimés à l’intention de Macao et Hong Kong qu’il fallait « aider à tirer parti de leurs propres avantages 要继续支持香港, 澳门发挥自身优势 et à « maintenir 保持 une prospérité et une stabilité à long terme 长期繁荣稳定 tout en s’intégrant mieux au développement global du pays 在更好融入国家发展大局中. »

Quant à « la réunification de la patrie 祖国统 », elle était mentionnée sans menace, comme une « nécessité historique 历史必然 », appuyée par l’utopie décalée de la réalité que « les compatriotes des deux rives se donneraient fraternellement la main 两岸同胞要携手同心 pour partager la grande gloire du renouveau national 共享民族复兴的伟大荣光. »


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Que sera le « Dragon » ?

Brève et brutale crise boursière. Le prix de la défiance

Regards croisés sur Henri Kissinger, « Diplomate de légende » pour les Chinois et « criminel de guerre » pour ses détracteurs

APEC : Xi Jinping – Joe Biden, spectaculaire mise en scène d’une volonté partagée d’apaisement

Le 10e forum de Xiangshan. « Sécurité et paix durable ». Ébranlement du monde, et plate-forme anti-occidentale des sans-voix