Your browser does not support JavaScript!

Repérer l'essentiel de l'information • Chercher le sens de l'événement • Comprendre l'évolution de la Chine

›› Société

Explosion épidémique à Hong Kong

Hong Kong, fait face à sa pire vague de Covid-19 depuis le début de la pandémie. L’état d’urgence est déclaré et des renforts sont arrivés de Chine pour construire deux centres de quarantaine temporaires destinés à placer à l’isolement près de 10.000 personnes.


*

En février Hong Kong a été touché par la pire vague de contamination et de décès depuis le début de la pandémie. Alors que le nombre de décès journalier n’avait jamais dépassé sept – c’était le 9 août 2020 -, depuis la mi-février il dépasse régulièrement plusieurs dizaines.

Le 27 février, le bilan était de 83 morts. Les tests révèlent des records de contamination dont le nombre a bondi de moins de 1500 début janvier à plus de 150 000 à la fin février.

Alors que les cadavres s’entassaient sur des civières dans les couloirs des hôpitaux, après le décès de plus de 400 personnes lors de la semaine du 21 février, les responsables déclaraient qu’ils avaient du mal à transporter assez rapidement les morts vers les trois morgues de la ville déjà surchargées.

L’Université de Hong Kong calcule qu’à ce rythme le total des morts resté stable à moins de 250 depuis mars 2021, pourrait atteindre 7000 à la fin juin. Mais elle ajoute que si des mesures adéquates étaient prises ce nombre pourrait être réduit de 50%.

La stratégie de « zéro-covid » décalquée de celle du Continent qui suppose des tests massifs devenus obligatoires suivis de confinements partiels de chaque foyer identifié, entraîne une tension qui se répercute sur les hôpitaux.

A la mi-février, à l’hôpital Caritas dont le taux d’occupation dépassait les 100%, des dizaines de patients allongés dans des lits à l’extérieur, attendaient encore d’être admises. L’encombrement vient des personnes âgées ou handicapées, testées positives, dont toutes ne sont pas gravement malades, mais se font hospitaliser par précaution et pour être aidées pendant leur isolement.

Passe-vaccinal et mesures d’urgence.

A la mi-février le taux d’occupation des services d’urgence dépassait 90%, et les trois morgues de la ville qui peuvent accueillir 3000 dépouilles chaque jour étaient à la limite de la saturation.


*

Au début du mois, le président Xi Jinping qui doit visiter la R.A.S le 1er juillet au 25e anniversaire de la rétrocession, a ajouté à l’effervescence en ordonnant la Gouverneure Carrie Lam que la vague soit contrôlée le plus rapidement possible.

A la mi-février elle annonçait la mise en place d’un « passe-vaccinal » pour certains lieux très fréquentés, y compris les supermarchés. L’objectif est de vacciner le plus vite possible 90% des 7 millions de résidents au-dessus de 12 ans.

Le Dr David Owens, professeur honoraire à la clinique de l’Université de Hong Kong, souscrit à la politique de tests massifs suivis de confinement ciblés pour casser les chaînes de contamination, mais aurait préféré vacciner immédiatement et en priorité les personnes âgées à risques.

Enfin, le 24 février, Carrie Lam évoquait la possibilité de déclarer l’état d’urgence et de recourir à un nouveau renfort de médecins du Continent dont certains sont déjà sur place, pour faire face au risque de craquement du système médical.

La situation est aggravée par l’extrême densité de la population qui, dans certains quartiers, voisine 50 000 hab au km2 (plus de 2 fois celle de Paris) avec des familles nombreuses vivant dans de minuscules appartements où il est impossible d’isoler les malades.


• Commenter cet article

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

• À lire dans la même rubrique

Désordres bancaires, crise immobilière sur fond de corruption. Avis de coup de tabac socio-économique

Le projet de corriger la forte proportion de femmes dans l’enseignement objet de controverses

Tensions sur l’emploi des jeunes diplômés

A huit mois du 20e Congrès, douleurs et ajustements de la « stratégie-forteresse » de « zéro-covid »

Confinement strict à Xi’an. Les responsable sanctionnés